Pages

Follow by Email

lundi 21 avril 2014

Nouveauté printanière

Le printemps voit surgir de nouvelles petites pousses, mais pas que des petites...
Vous allez comprendre.

Les thuyas, vous aimez ça? Surtout, les grands, les immenses!? Et bien pas moi. Ce sont des mangeurs de place et des apporteurs d'ombre, sans parler des voleurs d'humidité!
Il m'en restait un, un bien grand, pas loin de ma véranda. Je l'imaginais souvent en train de tomber lors d'une bonne grosse tempête, surtout qu'il avait l'air malade (le bout des branches "rouillait")...
 J'avais commencé un parterre à son pied, mais je ne pouvais rien planter sous la ramure, car trop de racines. Or, j'avais envie de rosiers et je rêvais d'en faire grimper, d'où l'idée des paillasses en fer à béton comme support.


La vue de l'intérieur est assez triste; on a l'impression d'être en cage!
Je sentais bien que je n'allais pas pouvoir supporter cette vue pendant bien longtemps aussi, quand j'ai décidé de faire couper le bel hêtre de mon entrée (voir ICI), j'en ai profité pour faire abattre ce thuya aussi.
Et je me suis retrouvée avec une énorme racine, mais aussi beaucoup plus de lumière!








Là, on comprend tout de suite mes difficultés pour planter...

                                                                            Après le passage de la rogneuse que voici ....
!

... voilà le chantier!

Il reste encore l'ancien piquet du fil à linge à enlever. Tout est resté tel quel pendant 3 jours, puis ....  .......
.................

une nouvelle pousse d'un tout nouveau genre est apparue ...








          TADAAAMMM !!!






Je l'adore! Surtout la coupole!
Bon, oui, je sais, il y a encore ce piquet à disquer... Mais j'ai dû déplacer les deux rosiers grimpants ("Graham Thomas" et "Janet") qui se trouvaient en face des entrées. J'espère qu'ils auront bien supporté la transplantation. J'en ai un troisième à installer, "Night Owl" mais je vais devoir trouver une astuce car pas assez de profondeur étant donné que c'est à l'endroit de la souche (on le voit sur la première photo, toujours dans son pot) je n'ai que 30 cm de profondeur, ce qui n'est pas suffisant!).
Janet 

Graham Thomas

Night Owl
Ce parterre entourant la gloriette sera dans les tons oranger, pourpre et jaune pâle.

Qu'en pensez-vous?

mardi 15 avril 2014

Des nouvelles des travaux de rénovation

Vous vous souvenez que j'étais en train de faire fonctionner tous mes neurones pour trouver un moyen d'enlever la souche du hêtre abattu devant la maison (voir l'article précédant celui-ci) sans que cela me coûte les yeux de la tête?
Et bien, j'ai le plaisir de vous annoncer que c'est fait! ... Et pas pour plus que 250€ (pour 2 arbres!)!
Aujourd'hui, j'avais pris congé en vue de surveiller les opérations et de faire des photos pour illustrer cet article. Ainsi, si mon expérience peut servir à quelqu'un dans le futur, et bien c'est tant mieux.


Voici donc nos deux bonhommes dans le feu de l'action. Celui qui est appuyé sur la machine ne fait que regarder et c'est l'autre qui dirige la manoeuvre. Vous pouvez voir que deux panneaux ont été posés afin d'éviter aux projections de terre, de sciure et de morceaux de bois de voler dans tout le jardin.


Bien sûr, je n'avais pas, comme eux, de casque de protection équipé d'une visière, donc je me suis tenue à une distance raisonnable. Ici, la meuleuse est en action. Elle est pourvue de grosses dents recourbées, mais elle tourne si vite qu'on ne distingue que le disque et pas les dents. La machine travaille à l'horizontale et déchiquette la souche en sciure; elle rejette donc derrière elle la terre mélangée à la sciure. Elle descend quand même à 30-40 cm sous la surface de la terre.
C'est d'ailleurs assez impressionnant de voir les grosses racines qu'il y a sous terre! Presque aussi grosses que la souche elle-même!


 Bon, c'est pas tout ça, mais je suppose que vous voulez voir ce que ça donne quand c'est fini. Voilà :

  Plus de souche, mais le niveau du sol est sacrément remonté! A croire que la souche est restée cachée là-dessous! Pourtant, je l'ai bien vue réduite en miettes! Au moins, ma terre n'est plus compacte. Mais, à votre avis, est-ce que le niveau va redescendre? Si oui, il vaudrait mieux attendre un peu avant de planter quoi que ce soit!
Voici la vue depuis la rue :

Et pour terminer, deux petites vues de la nouvelle haie plantée la semaine dernière. Soyez indulgents, c'est encore tout petit et on a du mal à imaginer le résultat final! Mais, patience, patience! Sachez qu'il y a de l'if, des miscanthus et des campanules.

La barrière a besoin d'un bon nettoyage!

Ici, on voit encore des brins d'if en jaule. Je vais pouvoir les planter en bordure de rue, de l'autre côté de la barrière, maintenant que le chemin est lilbre.
   Prochaine étape : le parterre de l'ancienne souche!