Pages

Follow by Email

samedi 19 juillet 2014

Le pois de senteur attaque!

Mon pois de senteur vivace a déclaré la guerre à ses voisins et n'a pas hésité à les envahir manu militari.
Il a toujours eu un caractère assez belliqueux et n'hésite jamais à dépasser les frontières de son territoire. Mais, au vu de sa force de frappe, il a dû profiter de la douceur de l'hiver pour s'entraîner comme un forcené.
Le voici il y a 3 semaines, tout mignon, au pied de la graminée Karl Foerster...


 ... et derrière la pivoine Comtesse de Nemours.

A peine 15 jours plus tard, le voici dépassant ses frontières ...

... en écrasant tout sur son passage : pas de quartier pour la lysimaque pourpre qui s'écroule, grièvement blessée!


   Les pivoines défleuries gardent néanmoins la tête haute, mais le fier général Karl Foerster courbe le dos et s'agenouille devant ce conquérant tandis que sa jeune voisine, la jolie verbena hastata gît déjà sur le sol.
Gageons que cet envahisseur sanguinaire n'arrêtera pas là sa progression; le cap est mis sur le rosier-tige Ballerina qui se sent déjà cerné de toutes parts par une large troupe d'éclaireurs.


Mais qui l'arrêtera?
Seul un miracle pourrait inverser le cours de l'histoire ... ou alors une alliée jardinière! Mais elle hésite encore...

dimanche 13 juillet 2014

Penny Lane

L'été passé, j'avais ramené le rosier grimpant Penny Lane de la fête à la roseraie à Malmédy. Je le voulais pour remplacer New Dawn qui était malade chaque année et qui ne me gratifiait plus que de quelques roses éparses et toutes malingres.

Bien m'en a pris, car je trouve sa fleur magnifique et je remercie vivement Marie-Noëlle (Je suis au jardin) de me l'avoir chaudement recommandé. Bon, il est encore jeune et doit encore grandir, mais c'est dans le détail qu'il faut l'admirer.



Mon appareil photo ne me permet pas (souvent) de faire de belles photos en macro, hélas, car celle-ci en vaut la peine.
A son pied se trouve une armoise au beau feuillage gris et, de l'autre côté de l'arche, on retrouve la belle digitale Dalmation Peach, achetée ce printemps à Beervelde. Elles s'accordent à merveille, mais ce n'est pas facile de le montrer en photo. Il faut venir le voir à la maison!


Là, on les voit toutes deux, mais la rose est floue...



J'avoue qu'en ce moment, je suis souvent charmée par les roses légèrement saumonées! Vous verrez, il y en aura encore d'autres... 

jeudi 3 juillet 2014

Week-end de ouf! (3/3)

Dimanche matin! Claire nous a rejoints et la journée commence par une visite de jardin : le jardins des Airelles à Francorchamps. Au début de la visite, il ne pleuvait pas...



Beaucoup d'objets de déco comme je les aime...






Eh oui, la pluie nous a rejoints elle aussi!









Les anciennes haies de buis (malades) ont été remplacées par un plessis d'osier



rosier Bleu Magenta (encore plus beau en vrai!)




J'ai bien aimé ces petits hérissons!  


Après cette belle visite, il fallait reprendre des forces avant de reprendre la route qui était longue pour ces Alsaciens et pour Virginie qui devait d'abord raccompagner Valou.



Dès le dessert avalé, visite de mon jardin! Et là, c'est le déluge!!! Nous avons attendu sous l'orme pleureur en nous disant que ça allait passer, mais .... ça ne passait pas! Nous sommes rentrées dégoulinantes de pluie et transies (les hommes, eux, ne sont pas sortis).

Heureusement, il y a finalement eu une accalmie qui a permis d'ajouter quelques plantes dans le coffre et sur les genoux de nos deux sympathiques alsaciennes, au dam des maris qui trouvaient qu'il n'y avait décidément plus de place!. La preuve que si ...on a réussi à refermer les portières!

Quel week-end fantastique! Des comme ça, j'en veux bien tous les mois!!! Merci mes amis. Quand le plaisir de jardiner vous fait faire de si belles rencontres, c'est un bonus non négligeable et dont je ne pourrai bientôt plus me passer. A refaire, donc!!!!

mardi 1 juillet 2014

Week-end de ouf! (2/3)

J'ai terminé mon article du samedi en parlant du baptème de la rose "Isabelle et le magicien d'Oz" mais j'ai omis de vous dire que la journée ne s'est pas terminée là.

Nous avons assisté à une conférence présentée par Patrice Revillard (un futur "nez"), qui avait pour sujet "le parfum".
Patrice, c'est le beau jeune homme à la droite de Daniel!
Armelle, très attentive, prenait des notes tandis que Marie-Noëlle et Laurence humaient les mouillettes. 
Enfin, nous ne pouvions pas quitter cet endroit magique sans aller admirer les roses de la roseraie. Les roses sous la pluie, ça peut être très joli aussi!



Le très beau Raubritter!

Marie-Noëlle nous a ensuite invités à visiter son jardin, ce que nous avons fait après nous être réchauffés avec un thé, car la pluie était toujours bien présente et nous avions tous les pieds et les cheveux très humides!
Marie-Noëlle, toujours égale à elle même, c'est-à-dire débordante de générosité, nous a tous  offert, en plus du thé et de la visite, quantité de plantules issues du SOL 2014. La pauvre était trempée! Merci, Marie!!!
 
Enfin, j'ai accompagné Armelle, Gisou, leurs maris Jean-Claude et Jean-Luc, Virginie et Valou, qui logaient tous dans la même Auberge à Waimes, pour terminer cette belle journée par un repas au restaurant.
Malheureusement, Waimes ne nous a pas porté chance : la pizzeria convoitée ne faisait que le service traiteur, l'auberge ne servait plus de repas (un samedi soir à 21 heures) et 2 autres restaurants étaient complets. Qu'à cela ne tienne, nous avons finalement trouvé place dans une friterie! Et c'était très bien, quand même!


Nous étions affamés, surtout Gisou!
  La soirée s'est terminée comme elle avait commencé : dans la bonne humeur!
Et j'ai même eu l'occasion de croiser un grand cerf sur le bas-côté de la route du retour. C'était une première pour moi!