Pages

Follow by Email

jeudi 29 septembre 2016

Vers la fin des buis?

Bon nombre d'entre vous, propriétaires de buis, constatent de plus en plus de problèmes avec la culture des buis, qu'ils soient en haie, en isolé en pleine terre ou en pots. En France, la pyrale du buis fait de plus en plus de ravages. Il me semble que la Belgique est épargnée, mais pour combien de temps encore? Ici, et ailleurs, c'est le champignon Volutella Buxi qui décime lentement mais sûrement nos beaux buis, les vieux comme les jeunes!

Ma belle haie de buis en 2008, encore bien saine.

Pas une brindille brune ou dénudée en vue!

Hélas, trois fois hélas, mon jardin n'est pas épargné. J'ai constaté les premières attaques en 2010.   Ma plus grosse boule de buis a commencé à se dénuder.Voyez ci-dessous :
Et ici, vous voyez tout le dessus de la haie a perdu ses feuilles!
J'ai tenté des traitements après avoir fortement taillé et brûlé tout ce qui était atteint. Mais les années passant, on s'est vite rendu compte qu'il n'existe aucun traitement efficace.

Les grands creux laissés dans la haie après sa taille drastique se sont un peu comblés, car de nouvelles feuilles sont apparues et, pendant un temps, j'ai pensé qu'ils étaient sauvés.
De ceci :

On est passé à cela : 
Avouez qu'il y avait de quoi se réjouir! 

Mais l'horrible champignon ne s'est pas laissé faire et il a continué à gagner du terrain en s'étendant partout. Les sujets épargnés jusqu'à présent sont eux aussi atteints.


J'ai stoppé les tailles en espérant Dieu sait quel miracle. De cette manière, ce qui était dégarni ne se voyait plus (de loin, en tout cas!).
 En automne 2014, les haies ont commencé à changer de couleur.   


Pour devenir carrément rousses!



Voyez le contraste avec août de la même année : 
Elles sont pourtant tout doucement redevenues plus vertes l'année suivante.


Les haies circulaires me sont chères, mais les topiaires aussi, surtout celle-ci, formée de 5 boules qui terminent la haie de hêtres.
Photo d'avril 2016
 Voyez les dégâts : 


Je serai aussi très triste de perdre celles-là :


Et celle-ci aussi!
 

Je vais réfléchir cet hiver et chercher une autre solution pour la haie circulaire qui borde la terrasse de la rotonde. J'ai dû enlever 3 buis morts cette semaine. J'en ai profité pour tailler tout ce qui était défeuillé.
Les déchêts de taille (qui n'iront surtout pas rejoindre le compost)


   
Et voilà, j'ai bien peur que cet affreux champignon remporte le combat dans mon jardin...

15 commentaires:

  1. C'est triste de perdre une partie importante de l'ossature de son jardin, tu parles d'un champignon mais Lydie parlait l'autre jour de buis atteint de maladie par des chenilles, ces buis auraient ils deux fléaux à combattre? Il y a des alternatives assez interessantes mais c'est sur que ca va lrendre un peu de temps avant de retrouver une ossature, bon courage, du travail t'attend

    RépondreSupprimer
  2. Oh Anne Marie. C'est un vrai fléau. Je viens de le découvrir chez moi aussi et je ne sais quoi faire. Sauf à tout supprimer. Quelle poisse.
    Courage. Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Quelle poisse! Je pense aussi que on ne peut pas passer son temps à mettre des produits chimiques qui de toutes façons, d'après ce que tu dis, ne fonctionnent pas. Reste à trouver une belle alternative...Bisous Béné

    RépondreSupprimer
  4. C'est vraiment triste! c'était superbe chez toi!
    Et pense à tous nos parcs de chateaux , à la Française!!!!
    Je n'en ai que qquns, mais atteints par la pyrale! je traite pour l'instant.
    ..
    Je suppose qu'ils trouveront une variété résistante, mais dans combien de temps?????,

    RépondreSupprimer
  5. Misère que c'est triste toutes ces structures de buis si joliment taillées et dévorées sans vergogne jusqu'à en mourir :-(
    Lonicéra pileata très bonne alternative, ressemble au buis, pousse très vite, se taille bien et pas fragile du tout et en plus les lonicéra sont beaux , feuillage délicat . Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Même constat chez moi à moins de 30 Km de chez toi!
    Zut de zut!
    Plein de bisousss...

    RépondreSupprimer
  7. zut alors, quelle poisse ces trucs, entre les chenilles et le champignon je ne sais pas laquelle des deux plaies est la pire. cette couleur rousse est-elle synonyme de mort totale du buis ?
    As tu essayé le souffre, je sais que ce n'est pas forcément l'idéal mais si au moins ça pouvait les sauver (contre le champignon parce que la bestiole je sais pas trop)
    La semaine dernière j'ai assisté à une conférence sur les érables, le conférencier évoquait le souffre comme étant un problème, j'ai sauvé mon érable en l'utilisant, peut être que ça fonctionnera chez toi
    Des bisous d'encouragement

    RépondreSupprimer
  8. C'est dur pour le jardin, ici j'ai mis du chèvrefeuille arbustif, il tient bien, ressemble au buis, le seul bémol est qu'il faut le tailler plus souvent !
    Bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas choisir l'option du lonicera à cause des tailles répétées. Le jardin demande qu'on lui consacre quand même beaucoup de temps. Je ne voudrais pas en devenir l'esclave.

      Supprimer
  9. Je pense comme toi,les buis vont peu à peu disparaître des jardins.ici, sud ouest de la france,c'est la pyrale qui envahit tout,j'ai déjà traité mais elle est revenue.Je ne veux pas traiter mon jardin avec des produits nocifs pour les abeilles du coup je compte sur un bon coup de froid cet hiver.et puis les buis morts ne seront pas remplacé Je moriente vers les graminées :pas de taille pourtant énorme présence graphique et beaucoup de choix. Néanmoins je comprends ta tristesse,on voudrait que le jardin soit tout beau.Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. C'est la cata mais je pense aussi qu'il est inutile de s'obstiner et les maintenir "sous perfusion". Difficile cependant de remplacer toute une belle structure par de jeunes végétaux. Et en plus, trouver quelque chose d'équivalent, qui résistera à nos hivers belges et aux étés de plus en plus secs. Tu as raison, le lonicera pousse vite et doit être taillé trop souvent! Pour rester dans le petit feuillage vert persistant, il y a l'euonymus, le houx crenelé?... Je suis curieuse de voir ce qui l'emportera pour toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Malo, je n'avais pas pensé au fusain. Mais, oui, ça pourrait être une alternative! Pas beaucoup de taille, accepte tous sols et toutes situations, pas de maladie.

      Supprimer
  11. Oh la la , je me souviens de ton article abcès la haie rousse amis je ne pensais pas que c'était à ce point. Je trouve les boules si belles et à ce un effet tellement graphique surtout en hiver. J'en n'ose plus en installer et je cherche des alternatives. Je m'en sors bien avec la lonicera nitida, mais l'été je taille tous les quinze jours. Je cherche aussi du côté des conifères nains. Tu as pensé à demander à la pépinière florilège à Bastogne?
    Gros bisous, Caroline JardindesPixies

    RépondreSupprimer
  12. oui vraiment c'est trop triste surtout que vos bordures sont magnifiques. Ici, dans le jura suisse, ma petite haie de buis est encore parfaitement épargnée... je crois les doigts

    RépondreSupprimer
  13. Je viens de découvrir ton superbe jardin. Tout est si beau que, je crois, même sans les buis il resterait magnifique, mais je comprends que cela soit un crève-coeur. Chez moi, dans les Pyrénées, les buis vont bien, mais la neige les "écrabouille", impossible de faire de jolies boules.

    RépondreSupprimer